intraitable


intraitable

intraitable [ ɛ̃trɛtabl ] adj.
XVe intractable; lat. intractabilis
Avec qui l'on ne peut traiter, ni s'accorder, en raison de son humeur difficile, de son entêtement. « maman, d'ordinaire intraitable sur les questions d'heure et qui m'envoyait coucher tambour battant » (A. Gide). inflexible, intransigeant, sévère. Un adversaire intraitable. impitoyable, irréductible. Demeurer intraitable. inébranlable. Caractère, humeur intraitable. désagréable, difficile, entier, impossible. ⊗ CONTR. Accommodant, arrangeant, conciliant, traitable.

intraitable adjectif Qui n'accepte aucun compromis : Il est intraitable sur tout ce qui touche à l'honneur.intraitable (synonymes) adjectif Qui n'accepte aucun compromis
Synonymes :
- dur
- inébranlable
- irréductible
Contraires :
- coulant (familier)
- libéral

intraitable
adj. Avec qui l'on ne peut traiter, très rigoureux, inflexible. Il est intraitable sur ce point.

⇒INTRAITABLE, adj.
A. — Qui se refuse à tout compromis. Synon. impitoyable, inébranlable, inflexible, intransigeant, irréductible. Intraitable et dur, rebelle, têtu; rigidité, rigueur intraitable; esprit, homme intraitable. Le roi était intraitable sur le chapitre de la probité (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 93). Le ministre redevint intraitable sur le concordat (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 172) :
Léautaud s'enfonce dans une sorte d'absolu subjectif des plus réjouissants. Il se montre particulièrement intraitable au sujet des questions de langage, n'admettant pas les incorrections.
GIDE, Journal, 1938, p. 1313.
Logicien intraitable. Logicien dont le raisonnement est rigoureux. La première [faute] fut de proclamer fastueusement son plan, d'étaler systématiquement ses principes sur la nature et les droits du pouvoir spirituel, d'en tirer d'avance, et en logicien intraitable, les plus lointaines conséquences (GUIZOT, Hist. civilisation, leçon 10, 1828, p. 16).
B. — Qui est d'un commerce difficile. Mme Husson était servie par une bonne, par une vieille bonne nommée Françoise, aussi intraitable que sa patronne (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Rosier Mme Husson, 1887, p. 686). M'en voudrez-vous, dit-il, si je pousse plus loin l'indiscrétion? Que pense de tout cela votre... votre ami, l'intraitable marquis? (VOGÜÉ, Morts, 1751899, p. 172) ).
REM. Intraitablement, adv. D'une manière intraitable. Tu ne l'aimes pas comme je l'aime! Tu ne l'aimes pas comme il faut qu'une femme aime son mari, Idiotement, intraitablement! (CLAUDEL, Violaine, 1901, II, p. 609).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Mil. du XVe s. [date du ms. BN 1727] intractable « qui est d'un commerce difficile » (ALAIN CHARTIER ds Romania t. 23, p. 199); b) 1537 intraitable « id. » (SALIAT, Man. d'instr. les enf., f° 12 v° ds GDF. Compl.); c) 1674 « à qui on ne peut faire entendre raison sur quelque chose » (BOILEAU, Art poétique, p. 1 ds LITTRÉ); 2. a) av. 1525 intraictables choses « qui ne sont pas maniables » (CRETIN, A. Molinet, p. 269 ds HUG.); b) 1787 « qu'on ne peut traiter (en parlant d'un sujet) » (FÉR. Crit.). Dér. de traitable; préf. in-1, sur le modèle du lat. intractabilis. Fréq. abs. littér. : 171.

intraitable [ɛ̃tʀɛtabl] adj.
ÉTYM. 1537; intractable, mil. XVe; de 1. in-, et traitable, d'après le lat. intractabilis.
1 Vieilli ou littér. Avec qui l'on ne peut traiter, ni s'accorder, en raison de son humeur difficile, de son entêtement, de son obstination… || Homme intraitable.Caractère, humeur intraitable. Acariâtre, désagréable, difficile, dur, entêté, entier, farouche, fier, revêche (→ Raide comme une barre de fer; et aussi contredire, cit. 4). Vx. || Un garnement intraitable. Désobéissant, indomptable.
1 Tels se laissent gouverner jusqu'à un certain point, qui au delà sont intraitables et ne se gouvernent plus : on perd tout à coup la route de leur cœur et de leur esprit; ni hauteur ni souplesse, ni force ni industrie ne les peuvent dompter : avec cette différence que quelques-uns sont ainsi faits par raison et avec fondement, et quelques autres par tempérament et par humeur.
La Bruyère, les Caractères, IV, 71.
2 (1647, Boileau). Cour. Qui se refuse à tout compromis sur un point déterminé. || Hidalgo (cit.) intraitable sur le point d'honneur. Intransigeant. || Je serai intraitable là-dessus. || Se montrer intraitable, absolument intraitable sur un point, dans un domaine, à propos de qqch.Absolt. || Un adversaire intraitable. Impitoyable, irréductible (→ Entreprise, cit. 14). || Créancier intraitable. Exigeant. || Gardien intraitable. Cerbère, dragon. || Demeurer intraitable. Inébranlable, inflexible (→ Hostilité, cit. 7). || Il, elle n'est pas intraitable.
2 (…) maman, d'ordinaire intraitable sur les questions d'heure et qui m'envoyait coucher tambour battant, permettait que je prolongeasse outre-temps la veillée.
Gide, Si le grain ne meurt, I, III, p. 77.
3 (1787). Rare. Impossible à traiter (d'un sujet, d'un thème).
CONTR. Accommodant, arrangeant, conciliant, doux, facile, influençable, maniable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intraitable — Intraitable. adj. de t. g. Rude, de difficile accés, avec qui on ne peut presque traiter. Esprit intraitable. il est d une humeur intraitable. vous ne sçauriez comment l aborder, il est intraitable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Intraitable — (franz., spr. ängträtábl , intraktabel), nicht oder schwer zu behandeln, störrisch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • intraitable — (in trè ta bl ) adj. 1°   Avec qui on ne peut traiter, qui est d un commerce difficile. •   Le roi de plus en plus se rendant intraitable, CORN. Perthar. IV, 6. •   Il n est point de tyran plus dur, plus haïssable Que la sévérité de ton coeur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTRAITABLE — adj. des deux genres Rude, d un commerce difficile, avec qui on ne peut traiter. Homme intraitable. Esprit intraitable. Il est d une humeur intraitable. On ne sait comment l aborder, il est intraitable.   Il signifie quelquefois, À qui on ne peut …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INTRAITABLE — adj. des deux genres Avec qui on ne peut traiter. Il est d’une humeur intraitable. On ne sait comment l’aborder, il est intraitable. Il signifie aussi à qui on ne peut faire entendre raison sur quelque chose. Il est intraitable sur ce point …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cerbère — [ sɛrbɛr ] n. m. • 1576; lat. Cerberus, gr. Kerberos, nom du chien à trois têtes qui gardait l entrée des enfers ♦ Portier, gardien sévère et intraitable. ● cerbère nom masculin (de Cerbère, nom propre) Familier. Concierge hargneux ; gardien… …   Encyclopédie Universelle

  • dragon — [ dragɔ̃ ] n. m. • 1080; lat. draco I ♦ 1 ♦ Animal fabuleux qu on représente généralement avec des ailes, des griffes et une queue de serpent. ⇒ guivre, hydre, tarasque. Dragon qui crache des flammes. ⇒ chimère. Un dragon gardait les pommes d or… …   Encyclopédie Universelle

  • dur — dur, dure [ dyr ] adj., adv. et n. • Xe ; lat. durus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui résiste à la pression, au toucher; qui ne se laisse pas entamer ou déformer facilement. ⇒ résistant, solide. Le fer, l acier sont des métaux durs. Roches dures et roches… …   Encyclopédie Universelle

  • intransigeant — intransigeant, ante [ ɛ̃trɑ̃ziʒɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1875; esp. intransigente, du lat. transigere → transiger ♦ Qui ne transige pas, n admet aucune concession, aucun compromis. ⇒ dur, inflexible, intraitable, irréductible. Se montrer intransigeant.… …   Encyclopédie Universelle

  • irréductible — [ iredyktibl ] adj. • 1676; de 1. in et réductible 1 ♦ Sc. Qui n est pas réductible, qui ne peut être réduit. Fracture, hernie irréductible. Fraction, équation irréductible. Oxyde irréductible, qui ne peut être ramené à ses éléments. 2 ♦ (fin… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.